Charte qualité et Labels : Les gages de qualité d’un VRAI constructeur

Membre de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Capeb La CAPEB, Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, est l’organisation professionnelle représentative des 350 784 entreprises artisanales du bâtiment. Indépendante de la puissance publique, la CAPEB mène des missions d’intérêt général.

Depuis 1946, elle se mobilise pour promouvoir, défendre, représenter les intérêts économiques et sociaux des entreprises artisanales du bâtiment.

Membre des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment

Constructeurs et Aménageurs FFB Domitia Construction fait partie de la première organisation professionnelle représentative des constructeurs et des aménageurs en France. LCA-FFB rassemble l’ensemble des acteurs de la construction immobilière au sein de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

Les constructeurs immobiliers partagent des valeurs communes et apportent tout leur soin à la qualité technique de leurs réalisations. LCA-FFB représente sur l’ensemble du territoire national les trois métiers suivants : constructeurs de maisons individuelles, promoteurs immobiliers et aménageurs / lotisseur.

Nous possédons le label Qualibat RGE

Qualibat RGE Le label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) est signe de grande qualité, en effet les professionnels bénéficiant d’une qualification RGE remplissent les critères d’éligibilité de l’éco-conditionnalité annoncée par le gouvernement.

Les entreprises Qualibat comme Domitia Gros Œuvre répondent aux exigences de compétences et de fiabilités essentielles pour la réalisation de travaux énergétiques.

Nous possédons le label Handibat 2016

Handibat HANDIBAT est une marque destinée à tout professionnel du bâtiment qui a satisfait à des critères objectifs de capacités professionnelles.

Chaque professionnel, outre sa compétence justifiée par une formation et son expérience, s’engage à respecter un règlement d’usage de marque et une Charte.

La règlementation RT2012

La réglementation thermique de 2012 est une loi entrée en rigueur début 2013. Elle vise à limiter la consommation énergétique dans une optique de respect de l’environnement. Toutes les nouvelles constructions, y compris les maisons individuelles neuves, sont concernées par cette réglementation. La loi prévoit de diminuer la consommation maximale en énergie d’une maison à l’année et de diminuer l’émission de gaz à effet de serre.

Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour vous garantir le confort de votre habitation. Notamment grâce à l’orientation de la maison et aux surfaces vitrées qui permettront un chauffage naturel optimal de l’habitat, ou encore grâce à l’utilisation de matériaux de qualité qui assureront une bonne étanchéité de votre maison neuve.

Test RT2012 Pour l’obtention de ce label RT 2012, la maison doit subir à la fin des travaux une série de tests allant de l’étude thermique au test d’étanchéité. L’étude thermique permet d’analyser l’isolation de votre maison : une zone plus froide sur un plafond ou un mur signifie que vous perdez de la chaleur à cet endroit.

Le test d’étanchéité quant à lui sert à déterminer s’il y a des prises d’air dans votre maison : on installe une porte spéciale qui en aspirant l’air va mettre en évidence les défauts d’étanchéité. Ces deux éléments sont essentiels pour la consommation d’énergie : une maison étanche et bien isolée consommera moins.

Pourquoi a-t-on créé une nouvelle réglementation thermique ?

Toutes les réglementations thermiques ont pour but de limiter la consommation énergétique des logements dont le but final est bien entendu la maîtrise de l'énergie. C'est le Grenelle de l'Environnement qui a décidé de cette nouvelle réglementation dénommée RT2012. Elle a pour but de réduire à peu près par trois la consommation d'énergie primaire (de 150 kWh/m2/an en 2005 à moins de 50 kWh/m2/an, hors transport et fabrication de l'énergie primaire) pour les nouvelles constructions.

C’est ainsi qu’on a vu se généraliser les Bâtiments Basse Consommation (qui correspondent à la norme RT2012), et on a vu apparaître, au fur et à mesure, un nouveau type de bâtiments écologiques de Haute Performance Énergétique (HPE).

Qu'est-ce que l'énergie primaire ?

Route RT2012 Le concept d'énergie primaire est assez simple à comprendre. L'énergie primaire est celle que l'on trouve dans la nature et qui sera transformée en énergie secondaire (électricité, chaleur, etc.).

Prenons le cas d'une voiture qui roule au diesel : l'énergie primaire est le pétrole, l'énergie secondaire est le diesel. Pour les habitations le cas le plus probable est l'électricité : l'énergie primaire peut être nucléaire, hydraulique, fossile (charbon), éolien ou solaire (et l'énergie secondaire est l'électricité).

Une vision plus claire de la consommation maximale d'énergie, 50kWh/m2/an ce n'est pas forcément très compréhensible tout de suite. Prenons le cas d'une maison type française (maison de 125 mètres carrés qui consomme 50 kWh/m2/an en énergie primaire) : La consommation maximale d'énergie (théorique) par an est donc de 50*125 = 6250 kWh (correspondant à 0,55 tonnes de pétrole qui correspond à 4 barils de pétrole).

Pourquoi changer ?

La France a souhaité faire un véritable bon en avant, en proposant cette norme, qui est certes très restrictive mais qui permet à terme d'avoir des bâtiments mieux isolés et beaucoup moins énergivores. Le but est qu'à l'horizon 2020 (la future Réglementation Thermique 2020 ou RT2020), les maisons deviennent des maisons à énergie positive : les bâtiments devraient produire plus d'énergie que ce qu'ils en consomment.

Quels sont les concepts derrière ce nom RT2012 ?

  • Performance globale de l'habitation (Bbio). Elle mesure la qualité de l'habitation et de l'isolation : il n'est plus question de faire faire n'importe quoi à n'importe qui. La conception d'une maison devra être étudiée bien en amont pour permettre de profiter au mieux de l'emplacement. Ainsi, les pièces habitées seront placées au Sud, tandis que le garage pourra se trouver au Nord. Tout devra être fait pour que la maison puisse être au maximum autonome en énergie (isolation, baies vitrées au Sud, protection contre le froid au Nord, etc.).
  • La maîtrise des consommations énergétiques (Cep). Cela se fait par le calcul des besoins en énergie qui permet de définir la consommation maximale d'énergie d'un bâtiment. La consommation conventionnelle d'énergie maximale (cep max) est de 50 kWh/m2/an. Cependant, quelques aménagements spécifiques peuvent avoir lieu en fonction du type de bâtiment, sa situation géographique, etc.
  • Respect du bien-être (Tic). Même s'il faut conserver la chaleur en hiver, il faut la faire sortir en été (ou bien ne pas la faire rentrer). Ce troisième axe réfléchit donc au confort des habitants durant la période estivale. Cela se fait par la valorisation des protections solaires, de l'inertie et de la conception de l'habitat.

Les exigences de moyen

Le but de cette réglementation thermique est de faire baisser les besoins en énergie pour l'habitation en elle-même. Voici les exigences de la RT2012 :

  • Mise en place d'au minimum un système d'énergie renouvelable dans les maisons individuelles et production d'électricité au niveau de l'habitation elle-même.
  • Traitement des pertes de chaleur (ponts thermiques) et de l'étanchéité à l'air.
  • Lumière et chauffage naturel : 1/6 de la surface des murs doit être vitré.
  • Information auprès des habitants grâce à la mesure ou à une estimation de la consommation d'énergie par usage.